Avenches, temple Marie-Madeleine, détail du vitrail de la Résurrection

lettre d’accompagnement à télécharger
Célébration à télécharger

Jeudi 21 mai 2020 : jour de l’Ascension

Jour où la terre et le ciel se regardent dans un face-à-face de tendresse ; jour de départ pour les disciples que nous sommes, jour où l’Eglise tout à la fois naît et devient adulte, responsable d’une Bonne Nouvelle !

Seigneur,
Nous sommes aujourd’hui ton corps sur la terre ; nous Te disons notre attente : prépare-nous à te servir, en paroles et en actes, rends-nous capables de discernement, de joie et d’amitié dans nos rencontres, d’écoute et de tendresse dans nos relations.
Ouvre-nous, Père, à ce monde nouveau que Tu créées pour nous, à chaque moment de notre existence,
Amen !

Psaume 136 Louez Dieu, car il est bon

1. Louez Dieu car il est bon,
Louez-le pour tous ses dons.
Refrain
Sa bonté dure à toujours,
Eternel est son amour.
2. Gloire au Seigneur des seigneurs,
Au tout-puissant Créateur !
Refrain
3. Ses ouvrages sont parés
De sagesse et de beauté.
Refrain
4. Il a déployé les cieux,
Il les a semés de feux.
Refrain
5. Il a donné les saisons,
Les labours et les moissons.
Refrain
10. Rendez grâce au Dieu des cieux ;
Tous ses dons sont merveilleux.
Refrain
11. Gloire au Père, au Dieu très saint,
Sa parole est notre pain.
Refrain final
L’Esprit saint fera germer
Le grain par le Fils semé.


Pour ce temps de l’Ascension, je vous propose bien sûr de relire le texte qui fonde cette « fête » du départ de Jésus.
Dans le livre des Actes des Apôtres, chapitre 1, versets 4 à 11 :
Un jour qu’il prenait un repas avec ses disciples, Jésus leur donna cet ordre : « Ne vous éloignez pas de Jérusalem, mais attendez ceque le Père a promis, le don que je vous ai annoncé. Car Jean a baptisé avec de l’eau, mais, dans peu de jours, vous serez baptisés avec le Saint-Esprit. »
Ceux qui étaient réunis auprès de Jésus lui demandèrent alors : « Seigneur, est-ce en ce temps que Tu rétabliras le royaume d’Israël ? » Jésus leur répondit :
« Il ne vous appartient pas de savoir quand viendront les temps et les moments, car le Père les a fixés de sa seule autorité. Mais vous recevrez une force quand le Saint-Esprit descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins, vous parlerez de moi à Jérusalem, dans toute la région de Judée et de Samarie, et jusqu’au bout du monde. »
Après avoir dit ces mots, Jésus s’éleva vers le ciel pendant qu’ils le regardaient ; puis un nuage le cacha à leurs yeux.
Ils avaient encore les regards fixés vers le ciel où Jésus s’élevait, quand deux hommes habillés en blanc se trouvèrent tout à coup près d’eux, et leur dirent : « Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous là à regarder le ciel ? Ce Jésus, qui vous a été enlevé pour aller au ciel, reviendra de la même manière que vous l’avez vu y partir. »

Méditation

La tête levée, les yeux fixés au ciel… J’ai mal à la nuque en pensant à ces disciples qui cherchent là-haut des signes et des explications…
La tête levée à contempler les étoiles, à attendre le retour probable, mais toujours tellement différé… !
La tête levée… et les anges, qui invitent à baisser le regard, à regarder Dieu à hauteur de femme et d’homme, à chercher Jésus non pas dans le ciel, où j’ai cru le voir disparaître, mais sur la terre où je vis… L’Ascension du Christ, c’est la descente du regard.

Il y a, dans la Bible, ce mouvement d’une remise à niveau de notre regard – j’ai envie de dire d' »humanisation » de notre regard, de notre être…
A Pâques, c’était dans la terre, dans le tombeau que les femmes d’abord, puis les Onze, cherchent Jésus – et tout le « travail », toute la « conversion » consiste à leur faire relever les yeux : «  »Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant ? » – Passez du monde des gens couchés à celui des gens debout, levez la tête, dégagez ce regard rivé au sol de sa fascination morbide,

« IL EST RESSUSCITE, IL EST VRAIMENT RESSUSCITE ! »

Et puis quarante jours après, ces mêmes anges disent le même « pourquoi ?» :
– « Pourquoi restez-vous là à regarder le ciel ? » – arrachez-vous à la fascination du ciel pour regarder face-à-face ce monde, nos semblables, nos prochains…
C’est pour cela que je vous parle d' »humaniser » notre être, à travers notre regard : si je ne fais que chercher Dieu au ciel, il y a gros à parier qu’Il m’échappe, Lui qui vient à ma rencontre dans la personne des femmes, des enfants, des hommes, d’ici ou d’ailleurs, qui croisent ma route…J’aime entendre les deux « pourquoi ? » placés sur le regard des disciples : ils délimitent l’espace de ma recherche et de mon action, ils me disent que Dieu, même invisible, est présent dans cet espace délimité par mes semblables : ici, autour de nous, à hauteur de notre vie de femme ou d’homme.
Pourquoi chercher en bas, pourquoi chercher en haut ? …tout est là, à portée.


J’aime lire, dans le récit des Actes pour ce même jour, l’ordre d’ATTENTE de Jésus aux siens :

« Ne vous éloignez pas, attendez le don promis ! »

J’aime le lire, parce qu’il me rappelle que bien sûr je peux y aller, mais qu’il me manque toujours quelqu’un, si j’y vais de mes propres forces, de ma seule « bonne volonté »…
Alors, d’abord, ATTENDEZ : après la délimitation de l’espace, celle du TEMPS de notre mission : ce n’est peut-être pas très spontané, ce n’est pas très « moderne », au sens où nous aimons ce qui va vite – et disparaît vite ! -, et cependant Jésus dit :

« A-TTEN-DEZ ! »

C’est l’attente du « bon moment », de l’occasion suscitée par Dieu, parce que je Lui reconnais aussi la maîtrise de mon temps : il y a ces dix jours qui nous séparent de Pentecôte, pour que, disciples de Jésus-Christ, nous mesurions le champ de notre engagement : la vie, ici, maintenant – pas le ciel plus tard, ni la mort même proche, ni le passé, ni l’avenir, mais mon, notre présent.
Les dix jours de l’Ascension à Pentecôte ont produit vingt siècles de foi ! Ces dix jours d’attente du don promis, d’attente du Saint-Esprit, ont produit durée, et expansion de la foi… Dix jours : et nous, aujourd’hui, nous exigeons l’immédiat, le vite-fait, le rapide…Alors, que ces dix jours qui nous séparent maintenant de Pentecôte 2020 nous fassent mûrir, et centrer notre regard là où Dieu a besoin de nous.
Amen !

Psaume 23 (dans une version dite « japonaise » !)

Seigneur, règle l’allure de mes pas.
Je ne me précipiterai pas.
Tu m’incites à des pauses régulières.
Tu me pourvois d’images paisibles qui rétablissent ma sérénité.
Tu me conduis sur la voie de l’efficacité par le calme de l’esprit et ta direction de paix.
Même si j’ai un grand nombre de choses à accomplir chaque jour, je ne me tourmenterai pas car ta présence, Seigneur, m’accompagne.
Ton immortalité, ta grandeur me garderont en équilibre.
Tu ménages le délassement et le renouveau au plus fort de mon activité, car tu imprègnes mon esprit de ta tranquillité.
Ma coupe déborde d’une joyeuse énergie. L’harmonie sera le fruit de mon labeur, car je marcherai dans tes pas, Seigneur, et j’habiterai avec Toi pour toujours.
Amen !

Cantique 43-14 Veux-tu naître de nouveau ?

1. Veux-tu naître de nouveau / Veux-tu tout recommencer,
Balayer ta vie passée ?
C’est un don venu d’en haut Par Jésus qui descendit Nous l’apporter en cadeau (bis)
2. Veux-tu boire de cette eau / Source pure et vérité,
Fin de toute aridité ?
C’est un don venu d’en haut, C’est la vie et c’est l’Esprit Que Christ fait jaillir à flots (bis)
3. Veux-tu poser ton fardeau / Et pouvoir te redresser,
Marcher libre et respirer ?
Le pardon venu d’en haut Que nous donne Jésus-Christ T’ouvre des chemins nouveaux (bis) 

Prière d’intercession

Donne ton pain, Seigneur, à ceux qui ont faim, et donne faim de toi à ceux qui ont du pain, car toi seul, Seigneur, tu peux rassasier notre désir.
Donne ta force à ceux qui sont faibles, et donne l’humilité à ceux qui se croient forts, car toi seul, Seigneur, es notre force.
Donne la foi à ceux qui doutent, et donne le doute à ceux qui croient te posséder, car toi seul, Seigneur, tu es la vérité.
Donne la confiance à ceux qui ont peur, et donne ta crainte à ceux qui ont trop confiance en eux, car toi seul, Seigneur, soutiens notre espérance.
Donne la lumière à ceux qui te cherchent, et garde dans ton amour ceux qui t’ont trouvé, pour qu’ils te cherchent encore, car toi seul, Seigneur, tu peux combler notre amour !
(Suite et autres prières selon votre inspiration…)

Père, tu sais de quoi nous avons besoin ;
Nous Te prions avec confiance : Notre Père qui es aux cieux…
Amen !

Envoi

Prenez le temps de rire, c’est la musique de l’âme !
Prenez le temps de penser, c’est la source de l’action !
Prenez le temps de prier, c’est votre force sur la terre !
Prenez le temps de vous faire des amis, c’est la voie du bonheur !
Prenez le temps d’aimer, et d’être aimé, c’est une grâce de Dieu !

Bénédiction

Que notre attente du Seigneur soit sereine et joyeuse : c’est possible, parce que Dieu est proche de chacun de nous ; il nous donne sa paix, sa joie, et la chaleur de son amour. Il nous bénit,
Amen !